Les actions

 

 

Depuis 2002 la collaboration Aceed –Prince Mossi au service du développement des femmes de Kaya et des environs gagne chaque année en intensité. Les résultats sont concrets.

 

 

Un grand projet

 « Développement  économique et social des jeunes filles et femmes dans le centre ménager de Kaya, la ferme école de Zimsa et le centre d’alphabétisation de Tangasgo.

 

 

Trois  actions 

  • Activités génératrices de revenus diversifiées
  • Alphabétisation et formations  intensives des femmes
  • Production agricole

 

 Multiples sites d’interventions

  • Centre ménager de Kaya et siège Aceed
  • Ferme école ou d’application de Zimsa
  • Centre d’alphabétisation de Tangasgo
  • Quarante villages autour de Kaya

 

 

Le projet a pour vocation de :

  •  Alphabétiser les femmes majoritairement
  •  Proposer ensuite une formation spécifique qui débouche sur une activité génératrice de revenus
  • Permettre aux apprenants de pratiquer dans des structures que nous équipons progressivement  ce qui fait la force et la réussite du projet
  • Encadrer l’installation de chacune pour une autonomie financière réussie
  • Développer l’agriculture pour permettre à tous de manger à leur faim

 

Pérennisation des Activités Génératrices de Revenus : AGR

 Aceed –Mossi dans son aide au développement des jeunes filles qu’elle soutient met un point d’honneur à ce que les formations et les enseignements dispensés soient  efficaces et pérennes.

 

La pauvreté ambiante ne permet pas à une jeune fille  même munie d’un diplôme de pratiquer un métier en s’installant à son propre compte. Aceed -Mossi s’est donc fixé comme objectif que toutes les jeunes filles suivant un enseignement ou une formation au sein des structures  soient épaulées jusqu’à une complète installation autonome de leur choix.

 

Ce sont maintenant plusieurs milliers de personnes que Prince Mossi-Aceed   soutient  durablement.

 

REALISATIONS 2017

Dans 40 villages

 Forage d’eau potable

 

Impensable pour nous d’imaginer marchant une journée entière pour trouver de l’eau qui n’est même pas potable.  Et pourtant des millions de personnes continuent à survivre sans ce bien précieux. Modestement, pas à pas, nous contribuons à donner l’accès à l’eau potable sur les lieux où nous intervenons avec la mise en place de notre quatrième forage. C’est dans le village de Kanguin que le forage est entrain de voir le jour. Soulagement  et progrès.  Ce projet est accompagné d’une installation d’une pépinière qui donnera une activité rémunératrice à 15 personnes  

 

Poursuite de l’alphabétisation intensive pour 154  femmes   

Avec le concours du ministère de l’Education du Burkina Faso, Aceed- Prince Mossi poursuit l’alphabétisation des femmes issues de villages autour de  Zimsa.

Les résultats de l’année : 144 femmes reçues

L’examen  final était sous contrôle du ministère de l’Education et de l’Alphabétisation.

A ce jour avec le soutien d’Aceed- Mossi  plus de deux milliers de femmes savent lire et écrire

 

Production agricole :

  Ce sont 40 groupements de femmes qui, à leur tour, se sont lancées dans cette production, de sésame et d’arachide. La présence du tracteur Aceed Mossi dans notre structure permet cet essor formidable

Dans les villages inaccessibles en tracteur les villageoises ont été doté  d’un équipement adapté local bien utile .Nous avons procédé à l ‘achat 20 ânes et 20  charrues  dans 20  villages

 

Les récoltes viennent de se terminer, une réunion de capitalisation avec les groupements des femmes aura lieu courant janvier

  • 8 tonnes sésame

  • 8 tonnes : arachide

  • Résultats inégaux suivants les villages:10 villages n’ont pas récolté de sésame

  • 12 villages n’ont pas récolté d’arachide Souvent les mêmes villages

     

    Le déficit pluvieux a énormément pesé sur les récoltes cette année

 

La ferme école de Zimsa 

 

Production apicole : 10 nouvelles ruches sont venues consolider l’équipement 2016    dans la ferme école de Zimsa ainsi qu’une centrifugeuse pour filtrer le miel. Cinq hommes et dix femmes ont suivi une formation apicole pour parfaire leurs connaissances ancestrales. La récolte de cet automne  sera décisive pour l’intensification de ce projet qui en remettant au gout du jour la tradition permet aussi de protéger l’écosystème local

 

Maraichage   

Clôture : dans un souci de préservation du domaine pour éviter les dégradations des animaux errants etc nous venons de clôturer le site.  

D’une surface totale de deux hectares, le site a été réaménagé pour la grande production irriguée par   la motopompe qui conduit l’eau du pied du barrage au site de production.

Motopompe nous venons de faire l’acquisition d’une motopompe puissante

 

Irrigation

La distance   entre le barrage et la limite du site de l’ACEED  est de 80 mètres. Les travaux de fouille et d’installation des tuyaux ont été alors réalisés en début du mois de Décembre 2017   .

Deux bassins  de relais ont été aussi construits qui alimentent  les semis,Un progrès inouï

 La production des pépinières

Les pépinières  d’oignon, de tomate et d’aubergine ont été réalisées avec succès pour le repiquage dont la période est effective depuis le 15 Décembre 2017.

  

 Le repiquage et l’entretien des plantes

Les plants de tomate, d’oignon et d’aubergine ont été repiqués  

Ils sont arrosés et entretenus jusqu’à la fin janvier

Puis ce sera la micro irrigation qui prendra le relais approvisionnée par le château solaire

 

Les arbres fruitiers

Pour poursuivre la protection de l’environnement du site, des arbres fruitiers ont été plantés: Citronniers, goyaviers, baobabs, orangers, jujubiers greffes, karitiers, résiniers traditionnels                                 

Couture : en stand by les jeunes femmes ont été occupées dans les champs pour essayer de palier le manque de main d’œuvre et d’eau

 

Production aviaire : en autosuffisance pour 2017 

 

 Production de lait : les vaches  ne fournissent pas assez de lait, il faut envisager de rajeunir le bétail

 

 Le centre ménager de Kaya :                         

 

 

Les activités génératrices de revenus qui mettent en valeur le savoir faire local perdurent                        

 

 Tissage   

Les  35 femmes qui pratiquent ont désormais un salaire

 

Teinture,    Savon solide  Savon liquide

Ces activités ont été en 2017poursuivit en autofinancement

Le savoir des unes transmis aux nouvelles arrivantes est un gage de pérennité .                                                                                                            

 

Le centre de formation de Tangasgo :

 

Production de  sumbala : avec le miel, c’est la huitième activité génératrice de revenus que nous proposons aux femmes de la région.

Au Burkina Faso, la consommation du soumbala est conseillée chez les vielles personnes et les malades souffrant d’hypertension. Sur le plan alimentaire, le soumbala un aliment  qui entre dans la cuisine quotidienne. Issue du néré, c’est  une denrée traditionnelle et toutes les couches sociales professionnelles le consomment quotidiennement

Farine

  Le moulin tourne ! La production de farine est auto suffisante pour cette année et occupe 30 femmes  

Parrainage

Promotion

Niveau

Elèves ayant fréquenté

Elèves promus

Élèves qui

Redoublent

Orientations

Vie active

 

BAC

 

BEPC

1ère Promotion

Secondaire

08

03

03

02

00

01

Primaire

00

00

00

00

-

-

 Sous  Total 1

08

03

03

02

00

01

 2ème Promotion

Secondaire

11

05

02

02

00

01

Primaire

01

01

00

00

-

-

  Sous  Total 2

12

06

02

02

00

01

3ème Promotion

 

Secondaire

09

05

03

01

01

00

Primaire et maternelle

06

05

01

00

-

-

 Sous Total 3

15

10

04

01

01

00

Total général

 

35

19

09

       05

01

02

 

 

Actions de Prince Mossi  

Collège du bois d’amour  Billère collecte de  133 cahiers ,81 protège cahiers

Ecole ND Lescar   263 cahiers  

Bol de riz dans 3 écoles du 64  Lâcher de ballons   

Pièce de théâtre

Activité d’art plastique  carrelage décoré

Marche de noël ND en partie raté à cause de la pluie                                        

Conférence  lycéens citoyens à Orthez

Expérience très agréable qui a donné lieu ensuite à un don  de l’association sur plébiscite des jeunes

Cahiers   : de retour au pays Simon ouédraogo a pu rapatrier 180 cahiers  dans ses bagages ;   l’objectif de cette opération est de prouver aux jeunes qui ont participé à la collecte que les cahiers sont bien redistribués c’est très important. En parallèle demande à été faite auprès d’Air France pour essayer d’obtenir une réduction sur le coup de l’envoi de la marchandise (200€) ils doivent nous contacter

Colis : le 16 févier  83 colis soit 2 tonnes de matériel convoyés par   Bibracte sont arrivés .tout le matériel redistribué aux plus nécessiteux. Un formidable coup de pouce !           

Site rénové

Fabien Soutric a fait un stage au sein de Prince Mossi et a rénové le site. Nous avons eu de bons échos en retour

 

Télé

 La mairie de Lescar   a été effectué  un tournage au domicile de la présidente mis à l’antenne au mois de mars pour le mois de la femme 20h de Lescar sur You Tube

 

Etienne Ouédraogo :  

Membre de Prince Mossi a été reçu brillamment à sa thèse le 25 juillet à Ouaga en présence du vise président de Prince Mossi

 

Noel ensemble : La présidente  participe cette année encore très activement à ce projet trans-générationnel qui attire chaque année de plus en plus de monde : thème 2017 les chants de noël

 

Une donatrice burkinabè sur le sol français une première !

 

La fondation TOTAL invite Prince Mossiaux 10 ans de You act we Help à la Défense. c’est la secrétaire Mlle Médebielle qui nous a représent

 Nous sommes inscrits sur ces sites de financement participatif pas très concluant pour l'instant :,  Carenews , HelloAsso   les Expertes, Causette, Pickassos

 

Nomination : la présidente Prince Mossi  a reçu le 4 juillet la décoration de Chevalier de l’ordre national du Mérite des mains du Général beaudrey en la mairie de Lescar Candidature pour parrainer un enfant de la fondation « un avenir ensemble » 

 

Rencontre président Aceed et vice président Mossi à Ouaga  20 juillet

 

 

Rapport d’activités 2016

Bilan des actions 2016

 

 

 

2016 : année exceptionnelle de grande générosité

 

 

Prince Mossi a reçu cette année  énormément de dons : 25 830€ dont certains très conséquents. Mr Trévoux directeur général GCC est un acteur indépendant dans le secteur de la Construction en  relation avec Sopic : 20 000€ et Mr Guichard directeur de Bibracte:5000€. Cette aide inespérée nous a permis de boucler le budget prévisionnel sans trop solliciter les fondations. Sur 16 projets de plus au moins grande importance 15 sont réalisés ou en cours de réalisation.

 

 

Forage d’eau potable

 

« Mais ici y'a pas d'eau
Qu'un ciel en sentinelle
Qui ne cesse de peser
Sur nous comme un enfer »

 

chanson : les ricochets

 

 

Impensable pour nous d’imaginer marchant une journée entière pour trouver de l’eau qui n’est même pas potable.  Et pourtant des millions de personnes continuent à survivre sans ce bien précieux. Modestement, pas à pas, nous contribuons à donner l’accès à l’eau potable sur les lieux où nous intervenons avec la mise en place de notre troisième forage en 12 ans .Ce sont les 2000 habitants de Rassemnatenga qui en ont bénéficié .Soulagement  et progrès.  Ce projet est accompagné d’une installation d’une pépinière qui donnera une activité rémunératrice à 15 personnes celle-ci  est en cours de réalisation.

Les villageois de Rassemnatenga trop heureux de l’accès à l’eau potable dans leur village ont offert un bélier à Mr Ouédraogo et l’ont élevé au rang de chef.

Poursuite de l’alphabétisation intensive pour 300 femmes​ 

 

Avec le concours du ministère de l’Education du Burkina Faso, Aceed- Prince Mossi poursuit l’alphabétisation des femmes issues de villages autour de  Zimsa.

 

Les résultats de l’année : 275 femmes reçues

 

L’examen  final était sous contrôle du ministère.

A ce jour avec le soutien d’Aceed- Mossi  près de deux milliers de femmes savent lire et écrire !  

Production agricole 

Suite à la mise en place d’une production de sésame l’an passé ce sont 27 groupements de femmes qui, à leur tour, se sont lancés dans cette production. La présence du tracteur Aceed Mossi dans notre structure permet cet essor formidable.

Réunion Préparatoire

Production apicole 

15 ruches ont été installées  dans la ferme école de Zimsa. Cinq hommes et dix femmes ont suivi une formation apicole pour parfaire leurs connaissances ancestrales. La récolte de cet automne  sera décisive pour l’intensification de ce projet qui en remettant au goût du jour la tradition permet aussi de protéger l’écosystème local.

Production aviaire 

une unité de production de poussins se met en place, poulailler, couveuse, formation et clôture de la zone de production seront sous la responsabilité de deux femmes.

 

Production de lait 

les 10 jeunes responsables de ce projet continuent pour la 3 iéme  année leur activité. la production de lait est améliorée grâce à l’eau du château disponible « à volonté »

 

Adduction

Pour compléter l’installation du château d’eau solaire, et emmener l’eau dans le cœur de la ferme à proximité du dortoir, de la salle de classe et du bureau –entrepôt des travaux d’adduction ont été réalisés. L’eau coule désormais dans la ferme apportant un confort inespéré à tous ceux qui y séjournent.

Couture

L’atelier de couture est transféré à Zimsa. La session va durer jusqu’en juin 2017 permettant aux jeunes de Zimsa d’accéder à une formation qui générera des revenus

 

Tracteur

2 pneus avant ont été achetés pour répondre aux différents sols  sur lesquels il intervient

 

Le centre ménager de Kaya 

L’autonomie énergétique du centre est devenue réalité. La pose de 3 nouveaux panneaux photovoltaïques a rendu le centre ménager indépendant de Sonabel (équivalent d’ERDF) Désormais plus de coupures intempestives. Barnabé a même pu installer un ventilateur et un petit réfrigérateur. Ce sont des petites victoires qui nous amènent sur le chemin du progrès, elles ont leur importance.

 

Les activités génératrices de revenus traditionnelles se sont bien déroulées :

 

  • Teinture
  • Savon solide
  • Savon liquide
  • Tissage   

Les  35 femmes qui pratiquent ces activités ont désormais un salaire.

Le centre de formation de Tangasgo

 

Production de  sumbala

Avec le miel, c’est la huitième activité génératrice de revenus que nous proposons aux femmes de la région.

 

Au Burkina Faso, la consommation du sumbala est conseillée chez les vieilles personnes et les malades souffrant d’hypertension. Sur le plan alimentaire, le sumbala un aliment  qui entre dans la cuisine quotidienne. Issue du néré, c’est  une denrée traditionnelle et toutes les couches sociales professionnelles le consomment quotidiennement

 

Farine

Pour la 3 eme année le moulin tourne ! La production de farine qui occupe 30 femmes se déroule sans encombre.

 

Électricité

la présence du moulin à céréales a permis d’installer un alternateur et de récupérer l’énergie produite par les moutures pour fournir le centre en électricité. La présence de la lumière dans le centre est un évènement.

L'électricité est désormais présente à l’intérieur des bâtiments et à l’extérieur les activités vont se prolonger : conditionnement de la marchandise, cours, etc...

Toilettes 

Le centre de formation accueille de plus en plus de personnes, il était grand temps que tous disposent de toilettes, c’est chose faite.

Clôture

dans un souci de préservation du domaine pour éviter les dégradations des animaux errants etc nous venons de clôturer le site et de procéder au reboisement  le long de la clôture.

L’eau, l’électricité, les toilettes, des activités rémunératrices, tous ces progrès qui motivent les femmes et qui font que Tangasgo  se développe. 

 

Moto

Le développement de la zone d’intervention Aceed  s’élargit, les villages sont  éloignées de Kaya (10 à 20 kilomètres) il est apparu indispensable de doter l’Aceed d’une deuxième moto en attendant d’avoir dans un délai raisonnable l’opportunité financière de faire l’acquisition d’un véhicule devenu indispensable pour le transport des marchandises.

Les chiffres de production

 

1) Zimsa et 40 autres villages
Produit Quantité Profit (Francs CFA)
Arachide ACEED 1000 kg 750 000
Sesame 10 tonnes et 47 kg 5 023 500

Arachide

476 kg 357 000
Lait de vache 600 litres 300 000
Veaux obtenus des vaches 2 150 000
Valeur fumier organique issu des animaux 90m3 190 000
Prestations du tracteur 80 hectares 1 200 000
Vente de miel 375 375 000
SOUS TOTAL 1 8 345 500
2) Kaya et Tangasgo 
Produit Quantité Profit (Francs CFA)

Pagnes teints

395 1 185 000
Savon en boules 4513 902 600
Savon liquide 3700 1 110 000
Sacs de farine de maïs 280 1 680 000
Sacs de son de maïs 25 93 750
Sumbala 332,5 kg 665 000
SOUS TOTAL 2 5 636 350
TOTAL GENERAL PRODUCTION 13 981 850
Profit généré de toutes les productions AGR de Kaya, Zimsa et dans 40 autres villages d’intervention de l’ACEED. 7 025 750

 Le résultat brut de toutes les productions est de    7 025 750 Francs CFA (10 710 €)

 Actions de Prince Mossi  

  • Calendreta : collecte cahiers
  • intervention power point au collège du bois d’amour de Billere
  • Intervention de musiciens pour bol de riz
  • Lâcher de ballons

Parrainage

 

Promotion

Niveau

Elèves ayant fréquenté Elèves promus Elèves redoublant Abandons BAC BEPC
1ère promotion Secondaire 8 3 5 0 0 0
Primaire 0 0 0 0    
Sout total 1 8 3 5 0 0 0
2ème promotion Secondaire 13 8 2 2 0 1
Primaire 1 1 0 0    
Sous total 2 14 9 2 2 0 1
3ème promotion Secondaire 9 5 4 0 0 1
Primaire et maternelle 6 6 0 0    
Sous total 3 15 11 4 0 0 1
TOTAL GENERAL 37 23 11 2 0 2

 

Deux jeunes sont entrés dans la vie active et travaillent dans les bureaux dans les mines du nord Pour pallier le nombre important de redoublement s Mr Ouédraogo a mis en place des cours de soutien le weekend.

Nous accueillons une nouvelle parrainée.

Beaucoup de parrains tardent à renouveler leur parrainage.

 

Bibracte

 

Origine : un mail 

 

Chère Madame,

J’ai découvert il y a quelques heures grâce à internet les initiatives remarquables de l’association Prince Mossi à Kaya. Il se trouve que j’ai moi aussi découvert Kaya il y a un peu plus d’un an pour les richesses patrimoniales de la région (voir la note jointe). Venant de réaliser que mon établissement était éligible aux crédits de coopération décentralisée du ministère des affaires étrangères, je m’efforce de remplir un dossier de candidature afin de le déposer avant ce vendredi, date butoir pour l’appel à projets 2016-2018 (qui ne sera pas renouvelé dans les années qui viennent).

 

Aussi, ce message a simplement pour motif de vous demander si un partenariat n’était pas envisageable avec votre association. Le projet de promotion du patrimoine matériel et immatériel (Unesco)que j’envisage peut, me semble-t-il, recouper vos activités sur différents volets, comme la formation de guides ou la valorisation des produits de l’artisanat local (y compris, pour commencer, dans le contexte de l’exposition que nous produisons cette année à Bibracte).

 

 

Partenaires : Bibracte (centre archéologique européen: la ville de Châtellerault, Passaté (assos kayalaise), ministère de la culture et du tourisme  

 

Égalité femmes-hommes: Sur ce volet, les porteurs du projet s’appuieront notamment sur l’expertise et l’expérience de leurs partenaires qui oeuvrent de longue date sur le même terrain en faveur de la promotion des femmes, notamment l’association Prince Mossi.

 

Voyage : invitation à Glux en Glenne pour l’expo "l’age de fer" organisée par Bibracte, tres beaux échanges avec tous les acteurs et élaboration du projet « céramique »                                                    

 

Nous remercions  Mr Guichard pour son don à Prince Mossi

 

Colis : l’exposition destinée au Burkina sera expédiée par container, comme il reste de la place, Mr Guichard l'offre à Prince Mossi une aubaine.

 

 

Participation active d'Etienne Ouédraogo : 

Au festival Wed Bindé (patrimoine du fer: à Kaya en décembre 2016), Etienne Ouedraogo a représenté Prince Mossi aux cotés de Barnabé Ouédraogo, ensemble ils ont rencontrés  Mr Guichard. Et notre projet "céramique"  avance  "un peu, un peu" comme on dit à Kaya.

Colis

83 colis soit 2 tonnes de matériel sont partis fin novembre de Bibracte arrivée prévue fin janvier 2017. Merci Bibracte le cout de cet envoi est incroyablement bas : 415€  nous avons eu à payer l’acheminement Pau Glux en Glenne.

Relais

Julie Janvier Le Relais 64, Entreprise à But Socio-économique a pris contact par mail en proposant du matériel  scolaire récupéré .Après une rencontre fort sympathique ce ont 9 colis de fournitures que le Relais nous a donné

 

Kits irrigation

Le matériel promis était livré mais sans conseil d’utilisation. Mr Ouédraogo a fait plusieurs démarches infructueuses mais grâce à Mlle Loustau qui a pris les choses en main, en décembre les responsables Saphyto Burkina se sont rendus à Kaya et ont fait une démo à l’Aceed.

Divers :

 

  • Tableaux  de classe : offerts par la mairie de Lescar  n’ont pas pu être envoyés le transporteur exigeant des dimensions qui ne correspondaient  pas aux tableaux dommage.
  • Crowdfunding : Nous sommes inscritssur ces sites de financement participatif mais à ce jour les résultats ne sont pas très concluants.
  • Mecenova,  Carenews , HelloAsso les Expertes, Causette.
  • Pl’asso’jeunes : Le partenariat se poursuit pour la 4 eme année. Le projet 2016 n’a pas abouti, l’équipe ne communique pas beaucoup. Ils envisageraient de mener des actions qui généreraient de l’argent qu’ils nous donneraient pour financer un projet.
  • Noel ensemble : La présidente a participé très activement à ce projet trans-générationnel qui attire chaque année de plus en plus de monde.

 

  • Nomination : la présidente Prince Mossi a été nommée le 14 novembre 2016 Chevalier de l’ordre national du Mérite.
  • Lescar ville millénaire :un très joli article consacré à Prince Mossi a été écrit par Mr Lot, correspondant du journal SO.

 

  • Paris : la présidente est allée défendre le projet miel auprès des membres de la Cible  AAH qui nous a élus « coup de cœur  pour la sixième fois.
  • Fondation Total : après avoir octroyé une subvention au projet « château d’eau » nous avons reçu pour la 4 eme  fois une subvention pour le forage d’eau à Rassemnatenga.
  • Dans le cadre de l'évaluation finale du programme de l'Agence des Micro-Projets 2013-2015 soutenu par l'Agence Française de Développement, l'association LED Expertise a été sélectionnée pour cette étude.  Au delà de l'appréciation du dispositif de l'AMP dans son ensemble, des microprojets soutenus par l'Agence vont également être évalués sur le terrain, au Burkina Faso: "Production laitière" cette évaluation a eu lieu, un rapport oral favorable a été fait. Nous n’avons jamais reçu le rapport écrit.
  • Millième donateur, le cap symbolique de 1000 est dépassé gageons de pouvoir continuer comme aussi brillamment en 2017.

 

 

 

Votre fidélité, votre confiance, votre soutien financier contribuent à faire briller la belle étoile de Prince Mossi-Aceed. Quelle nous guide encore de longues années avec vous tous à nos côtés.

 

 

Avec mes remerciements les plus chaleureux,

 

 

Marie Monique Criado Présidente Prince Mossi  

 

Summary Prince Mossi.pdf
Document Adobe Acrobat [354.7 KB]

Comment nous joindre

 

Prince Mossi

7 rue de la cité

64230 Lescar
Téléphone : +33 698 773992 +33 698 773992

Email: mariemonique.criado@neuf.fr

Vous pouvez retrouver Prince Mossi

 sur les sites de crowd funding suivants :

 

 

Dans l’annuaire des associations :Net 1901

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Association Prince Mossi Burkina Faso 7, rue de la cité 64230 Lescar / mariemonique.criado@neuf.fr