2017- Les projets

 

 

Une action :

Renforcement des capacités et développement socio-économique pérenne des femmes de Kaya Burkina Faso

 

Quatre orientations :

  • Activités Génératrices de revenus AGR
  • Développement durable
  • Alphabétisation intensive
  • Développement agricole:
  • Intensifier les AGR
  • Poursuivre l’accès à l’eau dans les villages concernés par les projets
  • Renforcement de l’alphabétisation intensive des femmes autour de Kaya
  • Protéger l’environnement en reboisant, en utilisant l’énergie solaire, le bio digesteur et la gestion raisonnée de l’eau
  • Développer le volet production de sésame et le maraichage

 

Pôles d'intervention :

 

  • Pôle 1: Le centre ménager de Kaya

     

  • Pôle 2: La ferme école de Zimsa

     

  • Pôle 3: Le centre de formation de Tangasgo

     

  • Pôle 4: 40 villages autour de Kaya
 

Pôle 1: Centre ménager de Kaya:

 

Activités Génératrices de Revenus :

 

Face  aux besoins et à l’évolution du public demandeur, nous donnons la priorité aux femmes chargées de famille sans ressources

 

Poursuite des AGR bien maitrisées  et génératrices de réels revenus :

 

AGR tissage : le Burkina produit du coton de qualité, c’est tout naturellement que nous valorisons ce coton à travers le tissage que les femmes du centre ménager maitrisent bien et quelles transmettent  à de nouvelles recrues.

 

Savon liquide : plus recherché est donc renforcé

 

Construction d’un hangar pour les matières premières dangereuses

 

AGR miel  et développement durable : Le conditionnement se fait à Kaya dans le local spécifique. Achat d’une centrifugeuse

 

Agrandissement : Aceed a besoin de se développer

 

Nous envisageons l’achat d’un terrain dans le secteur 6 à 4 km du centre Il n’y a plus rien de disponible à proximité de nos locaux. Sur ce terrain est envisagée la construction d’un local pour stocker du matériel. Ce terrain doit être clôturé.

  

Poterie  cette AGR verra le jour en 2018

Future implantation sur le terrain de l’annexe Les usagers de cette annexe ont besoin d’avoir accès à l’eau, il faut donc construire un forage : 

Pour rendre l’endroit agréable Aceed prévoit de planter des  arbres

La construction du four.

 

Pôle 2: Ferme école de Zimsa

 

Projets principaux de la ferme école pour l’année 2016-2017 :

  • AGR lait : Poursuite de la production laitière pour 10 femmes issues des formations Aceed
  •  Entretien du cheptel
  • AGR : production aviaire : deux femmes sont responsables de la couveuse et de l’extension de la production aviaire  .L’espace des poules est construit 
  •  AGR couture : l’atelier couture est délocalisé à Zimsa car beaucoup de femmes désireuses d’apprendre  en ont fait la demande. Débuté en 2016 il prendra fin en juin
  • Développement durable : Installation de la micro irrigation avec le goutte à goutte avec le partenaire Saphyto Burkina : pour le maraichage
  •  Maraichage : 120 femmes concernées aubergine oignons, tomates  Achat d’une grosse moto pompe
  • Production de plantes et de pépinière (200 arbres) en particulier le remplacement du baobab légendaire de prince Mossi
  • Renforcement de la production de miel

 

Pôle 3 : Le centre de Tangasgo

 

Les conditions de vie des bénéficiaires se sont améliorées de façon significative créant une dynamique auprès des femmes de toutes les concessions de Tangasgo.

  • AGR : Production de farine  renforcement de la production qui est une réussite
  • AGR soumbala c’est un condiment alimentaire, largement consommé au Burkina Faso  et que 20 femmes vont produire à partir à partir des graine de néré
  • Agrandissement et rénovation :cuisine, local conditionnement, verger.

 

Pôle 4: Les villages

 

Alphabétisation intensive de formule enchainée :

 

Elle est devenue le projet incontournable de  l’Aceed.

 

Nous ciblons à nouveau 150 femmes issues de nouveaux villages :  

 

La direction   Provinciale de l’Education nationale du Sanmatenga(DPENA) à travers le Service d’alphabétisation (SA) assure le suivi et les évaluations des centres depuis 2011. C’est le gage du sérieux  des enseignements dispensés.

 

Développement durable.

 

Forage d’eau potable dans le village de Kanguin Sanrgho :10667€

 

Ce forage avait été envisagé l’an passé. le forage de Rassemnatenga réalisé nous pouvons envisagé celui-ci avec sérénité

 

Pépinière pour 20 personnes :

 

L’arrivée de l’eau dans un village est synonyme de changement radical et de renaissance Une pépinière occupant 30 personnes est installé près du forage.

 

Production agricole familiale Sésame et arachide

 

Consolider et élargir l’accès des productrices de sésame, aux bonnes pratiques et techniques agricoles

 

Faire passer l’effectif des femmes bénéficiaires de 600 lors de la campagne agricole passée, à 1200 femmes dans les villages ci-dessous   

 

Commune de Pissila (20 villages): RASSOUMNATENGA ; PIWOBDO ; TEBERE ; MESSOMNOGUIN ; ANDEMPAROGDE ; YARCE ; WARINOGO ; TAMDOGO ; RASSEMNATENGA ; BOINGA ; DOAGA ; GOURA ; DOURE ; YINTAKO ; KOKNANGA ; TIBIN ; ANPAROGDE ; KOKNANGA ; DOUNGOU ; TAMDOGO.

 

Commune de Pibaoré (12 villages): BAGADOGO ;GANDI ;DAMESMA ;NASRETENGA ;YIYONGO ;DOAGA ;SANRGHO ;NABITENGA ;NABADOGO ;WALOGTENGA ; KANGUIN ;FOULBA

 

Commune de Kaya (2 villages): KOULOGO ; SOREMZOUGOU

Commune de Barsalogho (6 villages) : ZIMSA, PAPAO ; SABA ; BOULLI ; BASMA/RIMKILGA.

 

Parrainages 
Poursuite des 36 parrainages scolaires

 

 

Education à la citoyenneté et à la solidarité

La présidente PM va poursuivre ses interventions dans des écoles de la maternelle au lycée auprès de plusieurs centaines de jeunes à Lescar, Lons, Morlaàs, Saint Pee/nivelle, Ascain, Pau. Certaines de ces interventions débouchent sur une action qui génère des ressources pour un projet bien précis tel que le forage d’eau potable ou la production de miel. Sensibiliser nos jeunes est essentiel pour leur avenir.

2016 - Les projets

 

  • Une action: Renforcement des capacités et développement socio-économique pérennes des femmes de la région de Kaya Burkina Faso

  • Deux orientations : Activités Génératrices de Revenus, AGR

Protection de l’environnement

  • Nous intensifions les AGR en consolidant celles qui existent et en proposant des nouvelles pour étendre notre champ d’action à un plus grand nombre de femmes. 
  • Nous visons l’autonomie énergétique des bâtiments des 3 sites. 
  • Nous poursuivons l’accès à l’eau dans les villages concernés par les projets. 
  • Nous poursuivons l’alphabétisation intensive des femmes autour de Kaya. 
  • Nous privilégions l’environnement en reboisant, en utilisant l’énergie solaire, le bio digesteur et la gestion raisonnée de l’eau.

3 Pôles d'intervention :

• Pôle 1: Le centre ménager de Kaya

• Pôle 2: La ferme école de Zimsa

• Pôle 3: Le centre de formation de Tangasgo

Pôle 1 : Centre ménager de Kaya

Pour s’adapter aux besoins et à l’évolution du public demandeur, la formation trisannuelle est suspendue. Nous donnons la priorité aux femmes chargées de famille sans ressources.

Activités Génératrices de Revenus :

Chaque formation doit être qualifiante dans un métier générateur de revenus de façon à impacter à long terme des familles entières. Les jeunes filles et femmes participent activement à l’élaboration et à la réalisation des projets. A la fin de leur formation, Aceed et Prince Mossi accompagnent toutes les femmes munies de leur diplôme dans leur installation dans la vie active : Volontariat national, micro ferme. Cette entrée dans la vie active est l'objectif principal de la formation. C’est une fierté et une réussite pour les deux associations que d’avoir réussi ce pari : alphabétisation, formations spécifiques aboutissant sur une activité génératrice de revenus.

AGR farine: Le séchage et conditionnement de la farine de mais se fait désormais à Kaya, plus de place, plus d’hygiène.

AGR teinture: Cette activité est maintenant bien ancrée menée sous la responsabilité des anciennes (rappel en 2015 nous avons teint 395 pagnes). Ces produits sont prisés car de nombreuses femmes ont du mal a acheter des produits importés plus chers et moins résistants.

AGR savon: nous renouvelons la production de savon liquide favorisée par les pratiques de lavage de mains qui se répand. Cette année nous reprenons la fabrication de savon en boule.
Mr Vincent Guichard, Directeur général BIBRACTE EPCC (Centre archéologique européen à Glux-en-Glenne) mène sur place, à Kaya, un travail sur la conservation du patrimoine, en particulier autour du fer. Dans le cadre de ces actions, il nous propose de vendre des savons en provenance de Kaya, au cours des expositions qu’il va organiser en France. Ceci représente une opportunité valorisante à saisir. Nous sommes très heureux de participer à ce projet de sauvegarde des savoirs faire. La vente des savons sera reversée à Prince Mossi. Nous pouvons même envisager d’insérer dans nos formations celle de forgerons, pour les garçons qui participent aux actions de l'ACEED.

AGR miel et développement durable: Ce projet d'apiculture est en route. Dans ce cadre aussi, nous allons œuvrer pour la conservation du patrimoine biologique tout en fournissant une AGR pour 10 personnes. La préparation du local « miellerie » est en cours. Les ruches sont entreposées à Zimsa et seront situées à côté d’une forêt domaniale mellifère. Le conditionnement se fera à Kaya. Mr Blaise Sanon, formateur à Bobo-Dioulasso, partenaire Apiflor Dev, est en charge de la formation.

AGR tissage: Le Burkina produit du coton de qualité, c’est tout naturellement que nous valorisons ce coton à travers le tissage que les femmes du centre ménager maitrisent bien et qu'elles transmettent à de nouvelles recrues .

Formation NTIC: Pour répondre à un besoin grandissant des bénévoles, qui viennent le soir dans le centre ménager, une quarantaine de jeunes vont suivre régulièrement une formation informatique pour utiliser au mieux les ordinateurs mis à leur disposition dans nos locaux.

Développement durable et électrification du site: Il est apparu indispensable que les 3 bâtiments restant soient dotés de panneaux photovoltaïques. Nous visons l’autonomie énergétique du centre car le fonctionnement du réseau national est trop aléatoire, abimant les machines lors de coupures intempestives et répétées.

La boutique « Aceed Production »:  Elle est devenue un label recherché pour la qualité des produits proposés à la vente et est la vitrine du savoir faire de l’Aceed.
La boutique est tenue par des élèves du centre et constitue une autre source de débouchés pour nos apprenantes.

Pôle 2: Ferme école de Zimsa

Notre ferme école, lieu de la pratique agricole, est dotée:

  • d’un forage d’eau potable
  • d’un château d’eau solaire,
  • d’un poulailler,
  • d’un bio digesteur,
  • d’un bureau entrepôt équipé de l’électricité grâce aux panneaux,
  • photovoltaïques ainsi que le dortoir équipés de lits,
  • d’une salle de classe,
  • de latrines,
  • d’une cuisine.

Tout ceci permet d’ accueillir les jeunes filles dans de bonnes conditions. Avec le tracteur, la charrette, les deux charrues, les prestations de l’Aceed dans les villages alentours sont efficaces. Le troupeau ovin et bovin comme tout le matériel sont sous la surveillance d’un gardien.

Projets principaux de la ferme école pour l’année 2015-2016 :

AGR lait: Poursuite de la production laitière pour 10 femmes issues des formations Aceed et entretien du cheptel.
AGR production aviaire: Deux femmes sont responsables de la couveuse et de l’extension de la production aviaire. L’espace des poules va être délimité par un pourtour de grillage pour éviter la divagation des animaux.

AGR couture : L’atelier couture est délocalisé à Zimsa car beaucoup de femmes désireuses d’apprendre en ont fait la demande.

Développement durable:

Adduction d’eau à partir du château d’eau vers la ferme.
Installation de la micro irrigation avec le goutte à goutte avec le partenaire Saphyto Burkina.
Maraichage : aubergine oignons, tomates.
Production de plantes et de pépinière.

Pôle 3 : Le centre de Tangasgo

Les conditions de vie des bénéficiaires se sont améliorées de façon significative créant une dynamique auprès des femmes de toutes les concessions de Tangasgo.

AGR Production de farine: Renforcement de la production qui est une réussite
AGR soumbala: Il s'agit d'un condiment alimentaire, largement consommé au Burkina Faso et que 20 femmes vont produire à partir à partir des graine de néré.

Développement durable:
Construction d’une toilette: pour assurer un confort et une hygiène moderne à toutes les femmes qui pratiquent une activité dans le centre.
Electrification du centre féminin à partir du moteur du moulin via un alternateur.

L’Aceed élargit son champ d’intervention au delà des trois sites dans 10 villages en 2015, dans 20 villages en 2016.

Trois actions:

1- Alphabétisation intensive de formule enchainée: Ceci est devenue le projet incontournable de l’Aceed.
Nous ciblons à nouveau 300 femmes issues de nouveaux villages : Rassemnatenga, Koknanga, Zimsa, Somemnoré, Boinga, Tibtenga, Mordaga, Issao, Konkin, Dem
La direction Provinciale de l’Education nationale du Sanmatenga(DPENA) à travers le Service d’alphabétisation (SA) assure le suivi et les évaluations des centres depuis 2011. C’est le gage du sérieux des enseignements dispensés.

2- Développement durable: Installation de fosses fumières dans les dix villages qui ont pratiqué la production du sésame et d’arachide afin d’accroitre le rendement des cultures et réduire l’’utilisation d’engrais chimiques.

3- Forage d’eau potable dans le village de Rassamnatenga: Ce village de 2000 habitants n’a pas accès à l’eau. Les femmes ont 7 kilomètres à faire pour trouver de l’eau même pas potable. Ce village fait partie du programme d’alphabétisation et de cultures saisonnière dans lequel intervient Prince Mossi-Aceed. Nous envisageons de construire un forage d’eau potable. Si nous y parvenons, un autre village tout aussi démuni, sera bénéficiaire l’an prochain. Ce projet est accompagné d’un programme de mise en place d’une pépinière de Moringá, de manguiers, d’eucalyptus et des plantes pour haies vives 60 femmes et 60 hommes sont concernés.

Parrainages

Poursuite des 38 parrainages scolaires: De nouveaux parrains se sont manifestés, ainsi nous avons pu accueillir de nouveaux jeunes, une vraie chance pour eux.

Education à la citoyenneté et à la solidarité

La présidente de Prince Mossi, Marie-Monique Criado, va poursuivre ses interventions dans des écoles, de la maternelle au lycée, auprès de plusieurs centaines de jeunes à Lescar, Billere, Lons, Morlaàs, Saint Pee/nivelle, Ascain, Pau. Certaines de ces interventions déboucheront sur une action pour génèrer des ressources pour un projet bien précis tel que le forage d’eau potable ou la production de miel. Sensibiliser nos jeunes est essentiel pour leur avenir.

Comment nous joindre

Prince Mossi

7 rue de la cité

64230 Lescar
Téléphone : +33 698 773992 +33 698 773992

Actualités

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Association Prince Mossi Burkina Faso 7, rue de la cité 64230 Lescar / mariemonique.criado@neuf.fr